La cigarette électronique est-elle sans risque quand on est enceinte ?

Malgré tous les bons points que l'on peut accorder à l'e-cigarette, aucun médecin ne peut la recommander à une femme enceinte, pour de nombreuses raisons parmi lesquelles il est possible d'en retenir deux principales :

  • Premièrement, il n'existe aucune preuve médico-légale de l'innocuité de l'e-cig sur la santé du bébé.
  • Deuxièmement, même à très faible dose, la nicotine et les molécules aromatiques contenues dans l'e-liquide qu'aspire la mère en vapotant, sont potentiellement nocives pour le fœtus.

Ainsi donc, même si très souvent, les fumeuses qui ont déjà essayé la cigarette électronique et qui sont désireuses de donner naissance, sont convaincues de pouvoir maîtriser leur consommation le moment venu, cela ne change en rien le caractère « potentiellement dangereux» que revêt le vapotage lors de la grossesse.

Cigarette électronique : peut-on vapoter quand on est enceinte ?

Pourquoi est-il important d'arrêter de fumer pendant la grossesse ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la grossesse est un moment propice pour l'arrêt de la consommation tabagique.

En effet, durant cette période, les futures mamans sont si émotionnellement motivées à protéger leurs bébés, que trois fumeuses sur cinq sollicitent l'assistance d'un toxicologue ou d'un psychologue pendant cette période cruciale.

Il est essentiel de rappeler que le stress est surtout causé par le fait que durant la grossesse, l'organisme élimine plus rapidement les traces de solution nicotinée, réduisant ainsi son taux de nicotisme… ce qui a pour conséquence directe de provoquer l'énervement.

C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles la plupart des fumeuses qui vont donner la vie, ou sont désireuses de le faire s'intéressent davantage à savoir s'il existe véritablement des risques à utiliser l'e-cigarette comme moyen de sevrage.

Y-a-il des e-liquides adaptés aux femmes enceintes ?

Si certains vapoteurs se demandent juste si l'e-cig jaunit les dents, celles qui vont mettre au monde, elles, doivent se demander si les e-cigarettes représentent un danger pour le fœtus.

Il n'existe aucune solution alternative pour vapoter quand on est enceinte. A ce jour, aucune recette spéciale d'e-liquide n'a encore été mise au point pour accompagner les vapoteuses durant leur période de grossesse.

Quelle que soit la composition de ce que l'on absorbe, e-liquide ou tabac, le simple fait d'allumer son vaporisateur est déjà nocif en soi , aussi bien pour les vapoteuses que leur futur enfant et dans certains cas, leur entourage.

Quel autre moyen de sevrage que l'e-cig ?

Les mamans témoignent que, pendant la grossesse, l'assistance médicale est, selon les experts, l'un des moyens de sevrage les plus efficaces. Il a été constaté qu'en France par exemple, sur 100 fumeuses enceintes au début des premières visites prénatales, 10 parviennent à arrêter à l'issu du suivi qui leur est apporté par leur médecin.

A côté de l'assistance médicale, se rangent aussi certains substituts nicotiniques tels que les comprimés ou les gommes, dont la commercialisation et la recommandation pharmaceutique sont autorisées par la Haute Autorité de Santé en France.

Plutôt que de chercher des moyens palliatifs, il est idéalement recommandé de s'abstenir de vapoter pendant la grossesse.

// Rechercher