Quelle proportion entre le PG et la VG dans la composition d'un e-liquide

Le e-liquide n'est pas forcément composé à part égale de 50% de propylène glycol et 50% de glycérine végétale.
Le e-liquide classique a une proportion supérieure en propylène glycol : entre 80% PG / 20% VG, et 70% PG / 30% VG.
La proportion de glycérine végétale est généralement supérieure à 40% pour le eliquide complexe, avec différentes saveurs.

Plus la proportion de glycérine végétale est forte, plus il y aura un gros nuage de vapeur. Avec une proportion de 20% PG et 80% VG, le eliquide est considéré comme un produit High VG et entraîne un brouillard dense de vapeur, dont la marque référente sur Calumette est Terrible Cloud.

Le mix propylène glycol et glycérine végétale

Le choix du rapport PG/VG dépend des goûts et des besoins des vapoteurs. Les débutants ou les vapoteurs occasionnels doivent se tourner vers des dosages 80/20 ou 70/30, pour avoir un hit important et retrouver les arômes. Le propylène glycol peut être remplacé par le végétol, pour les personnes qui ont la gorge irritée au moment du vapotage (marque Silverway).

Un public expert et habitué au vapotage peut basculer vers un taux de VG plus élevé. Plus douces, les sensations sont différentes de la cigarette classique.

Les anciens gros fumeurs sont souvent confrontés à la vaste gamme de eliquides et il est bien compliqué de choisir un eliquide de transition. Il est recommandé de commencer avec un eliquide classique avec un taux de nicotine élevé entre 16 et 19,6 mg/ml.

Focus sur la mode du "High-VG"

Qu'est-ce que le "HIGH VG" ? Conseillé aux vapoteurs initiés, le eliquide est très épais et visqueux, ce qui peut entraîner un encrassement prématuré de la résistance du clearomiseur. Les connaisseurs trouvent des sensations différentes : les arômes sont adoucis, ce qui permet l'usage de goûts plus subtils. Le hit est moins fort et le nuage de vapeur est nettement plus important.

La marque française Terrible Cloud propose des eliquides complexes avec des goûts de cocktails ou de desserts, conçus pour produire un grand nuage de vapeur, avec différents dosages de nicotine de faible quantité, entre 0 à 6 mg/ml.