Principe de fonctionnement & rôle du e-liquide

Alternative officieuse du tabac, la cigarette électronique est un dispositif qui a su s'imposer dans le paysage, pour les fumeurs et les vapoteurs. En effet, l'article de la Dépêche (1) énonce qu'un fumeur sur six est convaincu que la cigarette électronique pourrait l'aider à se sevrer.
Toutefois, le corps médical, tout comme Tabac Info Service ne la considère ni « comme un produit du tabac, ni comme un médicament du sevrage ». Même si les autorités de santé manquent de clarté et privilégient les substituts nicotiniques classiques, la e-cigarette peut être utilisée par tous : anciens fumeurs, nouveaux vapoteurs...

Il est vrai que la e-cigarette est une invention qui a à peine 10 ans et que l'histoire du e-liquide est toute jeune. La cigarette électronique a été inventée par un pharmacien chinois et brevetée en 2005, en tant que dispositif électronique.

Le fonctionnement de la cigarette électronique

La cigarette électronique est un appareil nomade de petite taille, qui est composé de 3 éléments basés sur la vaporisation : la batterie qui se recharge à l'électricité, le clearomiseur qui est le réservoir destiné au e-liquide et la résistance qui chauffe le e-liquide pour le transformer en vapeur, dès le e-liquide atteint une température de 50°C. De la même forme qu'une cigarette classique, elle permet d'avoir la même gestuelle et les mêmes réflexes en vapotant.

Contrairement au tabac, en expirant, la personne ne va pas ingérer des substances cancérigènes de combustion et rejeter de la fumée contenant du monoxyde de carbone. Elle va vapoter en expirant de la vapeur, c'est pourquoi on parle de vapoteur. Elle va choisir parmi une grande gamme de liquides, avec ou sans nicotine, aux arômes différents comme le tabac, les fruits, les cocktails ou les sucreries.

Le e-liquide, le carburant de la cigarette électronique

Une cigarette électronique se recharge en électricité, pour augmenter la température du eliquide et bien entendu, en e-liquide, pour faire fonctionner l'appareil. Il existe de nombreuses sortes de eliquides, dont la la composition se partage à des proportions variables entre le propylène glycol et la glycérine végétale. Il faut savoir que plus le pourcentage de glycérine végétale est élevé, plus la e-cig va s'encrasser rapidement au niveau du clearomiseur et plus elle va produire de la vapeur au moment du vapotage. En savoir plus sur la composition des e-liquides.

Le marché de la cigarette électronique se partage parmi plusieurs marques qui ont chacune leurs caractéristiques, comme Silverway, Alfaliquid de Gaiatrend, VDLV, Cirkus, Roykin.

La e-cig et le vapotage, des habitudes qui s'ancrent dans les moeurs

Alors que les campagnes de lutte contre le tabac sont de plus en plus choquantes et que les prix des paquets grimpent de manière exponentielle chez les buralistes, la e-cigarette n'a pas encore gagné ses galons de noblesse. En matière de santé, le débat est bien présent.

Une récente étude de l'université de Havard alarmait sur la présence de substances chimiques nocives dans le e-liquide.
Toutefois, les médecins comme le Dr Konstantinos Farsalinos, chercheur spécialisé sur la cigarette électronique, a modéré l'impact de la cigarette électronique, qui reste selon lui moins nocive que la cigarette classique, vu que la personne n'inhale pas de fumée contenant plus de substances novices que la e-cig. Pour plus d'informations, une page sur E-liquide et santé est dédiée à ce débat.

Aujourd'hui, le débat dépasse le corps médical et va plus loin. La cigarette est encadrée par des règles strictes en matière de sécurité et de santé publique, avec des normes. La sphère politique s'empare du débat sur la cigarette électronique, en Europe et notamment en France, avec la loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé, qui interdit de vapoter dans les lieux publics. La e-cigarette fait l'objet d'une Normalisation et législation en la matière qu'il est nécessaire de connaître en tant que vapoteur.

 

[1] : Article de La Dépèche : Un fumeur sur six convaincu par la cigarette électronique pour se sevrer