Alfaliquid, un faiseur d'arômes

Lorsque l'on parle d'arômes, on pense rarement aux liquides pour cigarettes électroniques en tout premier lieu (les fameux e-liquides). Ce sont plutôt les thèmes du vin et du café qui viennent à l'esprit, même les fumeurs de véritable cigarette vous diront justement que la meilleure est celle qui se consume avec un bon café.

Du métier des arômes à l'e-cigarette

S'ils sont souvent réellement naturels (tels l'arôme du tabac séché par exemple, ou celui moins sympathique du fumier qui vous fait fuir...) le véritable business de l'arôme se situe généralement du côté de l'alimentation.

Les industriels agrémentent nos plats de multiples arômes pour les rendre plus savoureux, ce sont ces mêmes arômes qui sont aujourd'hui utilisés pour les e-liquides de votre cigarette électronique, et donc ceux qu'utilise Alfaliquid dans la composition des diverses saveurs. Bien évidemment, une sélection rigoureuse est faite et ceux-ci sont travaillés et dosés pour vous offrir la meilleure expérience. Xavier Martzel, un des fils du fondateur d'Alfaliquid, a une très solide formation en la matière. Calumette a pu le rencontrer à plusieurs reprises, c'est un véritable puits de science sur le sujet et un passionné de la vape. L'entreprise dispose d'un labo personnel.

Si les e-liquides saveur saucisson ou fromage ne font pas partie de la gamme, fraise, menthe, réglisse ou chocolat font aujourd'hui partie des valeurs sûres, comme les basiques tabac blond ou brun.

Les saveurs Alfaliquid

Un métier de base

Si la fabrication d'arômes n'est pas née avec l'e-cigarette, mais avec les besoins de l'industrie alimentaire dans les années cinquante, on retrouve aujourd'hui très souvent les mêmes fabricants pour produire les arômes qui seront ensuite fournis à l'industrie du eliquide pour des marques telles qu'Alfaliquid de Gaiatrend. Flavourart par exemple est une entreprise qui a très longtemps fabriqué des arômes destinés à l’alimentation avant de se lancer sur le marché des saveurs pour e-cigarette.

A charge pour les fabricants de liquide pour cigarette électronique de tester, doser, afin de vous proposer l'odeur et le goût qui vous conviendra le mieux pour vapoter. Ils y ajoutent différents composants pour fixer ces arômes. On constate d'ailleurs que les adeptes de la vape aiment souvent varier les plaisirs pour passer du tabac blond california au goût bubble gum, s'il fallait prouver que tous les goûts sont dans la nature pour accompagner sa dose de nicotine...

Techniques et saveurs

C'est la nature qui offre le plus grand panel d’arômes. Plusieurs technologies permettent d'utiliser ces substances.

En premier lieu l'extraction des essences ou huiles essentielles, la plus communément utilisée. L'avantage des huiles essentielles est d'avoir des caractéristiques assez constantes.

En second lieu les molécules aromatiques sont extraites en utilisant des solvants qui vont dissoudre les principes odorants, on se débarrasse ensuite des solvants par évaporation

Dans les deux cas précités, on parle d'arômes naturels. Alfaliquid utilise ces techniques pour certaines saveurs de e-liquides.

En parallèle, les biotechnologies vont permettre de produire des molécules de synthèse moins coûteuses répondant à des besoins grandissants. On tire parti dans ce cas des réactions naturelles connues en se basant sur des phénomènes biologiques naturels comme la fermentation. Les constituants de base restent souvent des corps simples que l'on extrait principalement des plantes.