Les normes ISO pour le e-liquide

Avec 21 000 normes ISO, tous les produits commercialisés sont concernés par les exigences imposées pour la vente de matériaux ou de services. Les cigarettes électroniques et les e-liquides sont concernés, notamment avec la norme ISO 8317. A quoi servent-elles ? Ce sont des garanties de bonne qualité, qui permettent d'établir des critères de fabrication pour les pays en voie de développement.

La norme ISO 8317 sur les flacons de e-liquides

Obligation de l'Union Européenne, les flacons doivent être équipés de la sécurité enfant. Le but est d'éviter l'ingestion par les plus jeunes, d'autant plus que les e-liquides ont des arômes de bonbons ou des gourmandises attirants pour les enfants.

La norme ISO 8317 impose un bouchon que l'on ouvre en appuyant en même temps. Cette norme s'applique pour certains médicaments et produits d'entretien, pour limiter le risque d'accident domestique qui peut conduire à la mort.

La norme ISO 9001 sur le processus de fabrication

La norme ISO 9001 encadre la conception du produit sur les ingrédients, le processus de fabrication et la démarche qualité. Représenté sous l'acronyme PDCA (planifier - développer - contrôler - ajuster), un panel de critères est mis en place sur la préservation de l'environnement, les ressources humaines, la production, le contrôle du produit avant sa mise en vente… Le e-liquide doit être conçu dans un système de management de la qualité.

Les règles parallèles de sécurité

L'information du vapoteur est une donnée prioritaire. Le marquage du numéro de lot permet d'éviter la contrefaçon et d'assurer le suivi du e-liquide, de sa fabrication à sa vente.

L'étiquette doit avoir plusieurs pictogrammes de sécurité :

  • Une tête de mort pour les flacons de e-liquide avec de la nicotine (règlement CLP).
  • Un logo déconseillant l'usage aux femmes enceintes, allaitantes et aux mineurs.
  • Un triangle d'avertissement en braille pour les personnes malvoyantes.
  • Le sigle Danger, car les eliquides peuvent provoquer des irritations en cas de contact cutané.
  • Des logos en lien avec l'environnement. Le e-liquide peut contenir des substances nocives pour l'eau et la nature qui peuvent avoir des conséquences polluantes. Les flacons peuvent faire l'objet d'un tri sélectif. En verre, ils peuvent être recyclables.

Une norme ISO cigarette électronqiue et e-liquide à venir

Une nouvelle norme ISO est en préparation concernant spécifiquement les produits de la vape.
Un nouveau sous-comité techique a été créé début 2016, présidé par un membre de la FIVAPE (Fédération Internprofessionnelle de la Vape) très proactive dans ce domaine, et avec le concours de l'AFNOR.